Information et connaissance

· Uncategorized
Authors

 

Peut-être que je ne sors pas assez. Pendant l’année, je me concentre peut-être trop sur mon lieu de travail et sur l’endroit où je déjeune. Dès que vient l’été, je « renais ». Il m’arrive de regarder un téléroman l’après-midi ou de m’adonner à des activités plus utiles comme de décider si je dois aller me baigner. Au chalet, je me risque à sortir. Parfois, je me rends en ville et où il m’arrive même de magasiner.

C’est ce que j’ai fait l’été dernier. Je suis parti seul, armé de mon porte-monnaie et d’une liste d’emplettes et je suis allé à la ville pour y acheter, notamment, de la nourriture pour mon chien. Mais je suis revenu avec un sentiment étrange : les choses ne tournent pas rond en ville. Je pense que les commerçants se livrent à d’étranges pratiques et qu’il est temps de faire quelque chose à ce sujet.

En entrant à l’épicerie pour acheter de la nourriture pour « Balou », mon fidèle Labrador, j’ai vu tout un étalage de sacs de nourriture sèche en solde. C’était exactement ce que je cherchais! Pourtant, chaque sac (et j’ai vérifié) portait la mention suivante en grosses lettres : «ALIMENT POUR CHIEN SANS NOM ». J’ai alors demandé au gérant « s’il n’avait que de la nourriture pour les chiens sans nom ». Mon chien a un nom, lui ai-je-dit. Il s’appelle Balou. Le type m’a regardé d’une curieuse façon et m’a suggéré de m’adresser au magasin d’aliments pour animaux familiers situé un peu plus loin. « Ces gens, m’a-t-il dit, ont l’habitude de servir des clients comme vous. » Je ne vois vraiment pas ce qu’il voulait dire.

J’ai suivi son conseil. Chemin faisant, je suis passé devant une station-service où se trouvait, au-dessus des pompes à essence, une grande affiche portant les mots « LIBRE-SERVICE » Dommage que j’aie laissé ma voiture plus loin, mais je reviendrai avant de rentrer au chalet. C’est plutôt rare de nos jours que l’on puisse se servir d’essence librement. Par contre, que faut-il penser de l’offre de « LAVE-GLACE À FORMULE SPÉCIALE POUR INSECTES »? Pouvez-vous bien me dire pourquoi on vend un tel produit aux insectes. Qu’ont-ils à laver? Puis, je suis passé devant l’établissement d’un nettoyeur à sec. Dans la vitrine on pouvait lire les mots « RÉPARATIONS SUR PLACE ». J’ai jeté un coup d’œil à l’intérieur mais n’ai rien vu qui ressemblait à des travaux de rénovation. Assurément, je n’aurai jamais recours à un teinturier qui ne sait pas ce qui se passe dans son établissement.

De l’autre côté de la rue, j’ai aperçu une agence de location d’automobiles. Sur l’affiche qui dominait le commerce, on pouvait lire les mots  : « LOCATION DE VÉHICULES AUTOMOBILES — PAS DE FRANCHISE EN CAS D’ACCIDENT ». Voilà vraiment une pratique très étrange. Je ne voudrais certes pas verser 50 $ par jour à une entreprise qui se refuse à toute franchise. Peut-être devrais-je parler à l’exploitant de l’annonce parue dans le journal d’hier : « FRANCHISE DISPONIBLE ». Au moins, les avocats qui occupent l’immeuble voisin ont-ils profité de cette opportunité. Ils ont une « LIGNE SANS FRAIS » et offrent une « CONSULTATION INITIALE GRATUITE » à leurs clients. Je suis à la fois étonné et ravi de ce comportement.

Plus loin, il y avait une enseigne qui proposait un « PASSE-PARTOUT GRATUIT » avec tout encadrement. Dans quel monde vivons-nous! Certes, c’est faire preuve de franchise, mais de là à donner des passe-partout! Je me demande pourquoi je me fatigue à verrouiller mes portes. Une autre boutique offrait la « LIVRAISON DANS TOUTE LA VILLE ». Pourquoi diable voudrais-je que les choses que j’achète soient livrées dans toute la ville? Peut-être le propriétaire est-il de connivence avec l’encadreur.

La porte voisine donnait accès au studio d’un photographe qui propose un « PASSE-PARTOUT GRATUIT À L’ACHAT D’UN CADRE POUR VOS PHOTOS DE FAMILLE ». En voilà un autre qui se fiche pas mal des clients. C’est sûrement un complot.

Plus loin sur la rue il y avait une quincaillerie qui affichait, tenez-vous bien « SOLDE SUR PIED-DE-BICHE ». Je veux bien, mais il doit sûrement y avoir des gens pour s’inquiéter de la cruauté envers les animaux. J’avoue ne pas être très à l’aise avec ce genre de comportement, qui a de quoi vous dégoûter d’entrer dans ce genre de commerce.

Le commerce suivant annonçait un «PURIFICATEUR D’AIR ÉLECTRONIQUE ». Je n’ai jamais entendu parlé d’air électronique. C’est peut-être la raison pour laquelle les moustiques sont malpropres? Au bas de l’affiche on pouvait lire « COMPTANT SANS LIVRAISON ». Je suis donc entré et j’ai déclaré au préposé que je pouvais facilement prendre un million de dollars. Le type m’a jeté un de ces regards. À croire qu’il cherche à concurrencer le type qui fait la livraison dans toute la ville.

 

Je suis passé devant un hôtel qui annonce : « FORFAIT LUNE DE MIEL AVEC JACUZZI ». Voilà qui surprend un peu : pourquoi des nouveaux mariés voudraient-ils s’encombrer de M. ou de Mme Jacuzzi?

Puis ce fut la boutique d’esthétique qui offre des « ENVELOPPEMENTS D’ALGUES », « APPELEZ MAINTENANT ». Voilà qui est étrange. Pourquoi faut-il appeler un dénommé Maintenant (M. ou Mme?) pour faire envelopper des algues. J’y arrive très bien par moi-même, surtout en ce qui concerne les algues que je retire de l’eau devant mon chalet.

Après avoir parcouru six pâtés de maisons, je n’avais toujours pas vu l’animalerie. Par chance, je suis tombé sur une entreprise qui offrait des « SERVICES D’ORIENTATION ». Je suis entré croyant que l’on saurait m’indiquer où se trouvait l’animalerie. Peine perdue. En plus, on ne m’a rien facturé. Je me demande d’où le commerce tire ses revenus.

Soudain, j’arrive devant la vitrine d’un magasin de téléviseurs qui propose une « SOUCOUPE GRATUITE À L’ACHAT DE TOUT TÉLÉVISEUR ». Je me demande à quoi peut servir une soucoupe sans la tasse. Au moins, ce commerçant a la franchise de le dire et de ne rien exiger. Et pourtant, il y a un je ne sais quoi de curieux dans tout cela. Mieux vaudrait offrir une antenne, mais bon.

La porte voisine était celle d’une « ÉCOLE DE CONDUITE (MANUELLE ET AUTOMATIQUE) ». Dans mon temps, ce sont les parents qui se chargeaient d’élever les enfants afin qu’ils aient une bonne conduite et c’était automatique. Je ne suis pas sûr que je voudrais confier ce travail à une école qui insiste pour le faire travail manuellement.

Dans le même immeuble, il y avait un centre de formation professionnelle qui annonçait « FORMATION SUR LE TAS ». Je veux bien que la formation s’adresse à des professionnels, mais je ne comprends vraiment pas pourquoi il faut les placer sur un tas pour les former. Le programme s’adresse peut-être à des joueurs de football à qui on enseigne à foncer dans le tas?

(Puis, je me suis souvenu d’une annonce vue la semaine précédente : « PORTES ET FENÊTRES — CONSULTATION GRATUITE ». Je me demande bien ce que les portes et les fenêtres peuvent bien faire d’une consultation. J’ai l’esprit ouvert, mais tout de même.

Plus loin, il y avait un magasin d’ordinateurs. Je marchais distraitement quand j’ai aperçu les mots suivants : « SERVEURS – VENTE ET LOCATION À PRIX RÉDUIT ». Indigné par de tels propos, je suis entré pour parler au patron. Quelle ne fut pas ma surprise de voir les affiches suivantes sur le comptoir : « TAPIS DE SOURIS » et « FURETEUR GRATUIT ». Là, j’ai pris mes jambes à mon cou et suis sorti précipitamment. A-t-on idée de vendre et de louer des personnes à prix réduit, de vendre des tapis pour les souris et de proposer des fureteurs.

Je suis finalement arrivé au magasin d’aliments pour animaux familiers. Quelle ne fut pas ma surprise de lire ce qui suit dans la vitrine : « NOUS BICHONNONS VOTRE TOUTOU — TONTE TOUS LES JOURS DE 9 H À 21 H ». Je veux bien que l’on bichonne mon chien, mais de là à le tondre tous les jours je trouve qu’il y a une marge. Pourquoi pas une assurance-maladie pour chiens et chats? Ce commerce ne m’inspirait pas confiance, et j’en suis sorti aussitôt.

En désespoir de cause, j’ai résolu de m’en tenir aux restes de table en attendant de trouver mieux. Balou m’attendait sûrement avec impatience. Je suis donc rentré au chalet pour me livrer à mon activité favorite, la consultation du dictionnaire!

%d bloggers like this: